Blog de
Maître Catherine LAM

Avocat à la Cour
Droit de la Famille et Droit Immobilier

Contact

26 rue des Petits-Champs
75002 Paris
Tel. 01 42 60 33 88 (consultation : 200 €)
Métro Pyramides
Me contacter par mail

Google +

pantoneVous avez mandaté un entrepreneur pour effectuer des travaux chez vous, malheureusement votre maison est toujours en chantier car les travaux ne sont pas finis...si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous êtes sur la bonne voie !

Soyons sérieux, la plupart du temps, vous avez déjà tout essayé auprès de l’entrepreneur :

  • - appels téléphoniques,

- courriers RAR  pour lui demander les raisons de ce retard et la reprise des travaux

- mise en demeure pour lui rappeler la date limite pour finir les travaux et menace de recourir à un avocat voire pire au tribunal

…mais rien n’y fait,  soit l’entrepreneur fait la sourde oreille,  soit il jure sur la tombe de mémé que la fin des travaux est pour très bientôt sans qu’aucun ouvrier ne s’active chez vous.

Paroles…paroles…paroles !

A ce stade, le recours à un avocat est des plus urgents et vous permettra de sortir de l’impasse.

En fonction de la situation, l’avocat décidera des actions à mener.

Cela peut être une mise en demeure, une négociation amiable et en cas d’échec la saisine du tribunal avec une demande d’expertise, une demande de provision pour faire payer vos travaux aux frais de la société fautive, une action en responsabilité etc

A la différence d’une simple mise en demeure rédigée par un particulier, la mise en demeure de l’avocat, avec son entête,  avec des termes plus « musclés » et un ferme rappel à la Loi, déclenchera presque systématiquement une réaction de la part de l’entrepreneur.

Soit les travaux sont repris rapidement (hourra !) soit il faut passer par le tribunal auquel cas il faut avoir un dossier étayé et bien ficelé.

Pour aller plus loin sur ce sujet, vous pouvez lire mon billet sur les recours en cas de non respect de la date limite des travaux ?