Blog de
Maître Catherine LAM

Avocat à la Cour
Droit de la Famille et Droit Immobilier

Contact

26 rue des Petits-Champs
75002 Paris
Tel. 01 42 60 33 88 (consultation : 200 €)
Métro Pyramides
Me contacter par mail

Google +

Quand un parent perd son autorité parentale :

- il n’a plus aucun droit, ni aucune responsabilité à l’égard de ses enfants,

- il ne peut plus participer aux décisions importantes relatives à la vie de l’enfant telles que l’éducation, la santé,  la surveillance ou la religion

- il ne peut plus se prononcer sur l’adoption, le mariage ou l’émancipation de son enfant

En revanche, le retrait de l’autorité parentale ne signifie pas une privation automatique des liens du parent avec l’enfant (un droit de correspondance peut être établi).

Le lien de filiation et la qualité d’héritier de l’enfant subsisteront.

Le retrait de l’autorité parentale peut être totale ou partielle ( voir Que signifie un retrait partiel de l’autorité parentale ?)