Blog de
Maître Catherine LAM

Avocat à la Cour
Droit de la Famille et Droit Immobilier

Contact

26 rue des Petits-Champs
75002 Paris
Tel. 01 42 60 33 88 (consultation : 150 €)
Métro Pyramides
Me contacter par mail

Google +

jeu d'échecAprès un petit rappel sur les preuves ici, autre question shakespearienne : faut-il être totalement honnête avec son avocat ?

Je dirai que oui.

Mentir à son avocat c’est prendre le risque qu'il adopte une stratégie d’attaque ou de défense en votre défaveur dans l’ignorance de la vérité. 

Un avocat ne présentera pas les mêmes arguments de droit ni les faits de la même manière  selon ce qui est dans votre intérêt.

Or comment savoir ce qui est dans votre intérêt s’il ne connaît pas toute l’histoire ?

Parfois le client pense savoir ce qui est dans son intérêt mais selon l’adage « on ne peut  être à la fois juge et partie », on manque souvent de recul sur sa propre situation,  par manque d’objectivité.

 L’illusion serait de croire qu’un avocat manipulé est un avocat plus efficace ou plus convaincant !

Ce d’autant plus que l’avocat finit en général par découvrir des faits qui lui ont été cachés par son client…via la partie adverse ! Malheureusement il est alors trop tard et c'est au final le client qui en subira les conséquences.

Passer sous silence les faits qui dérangent, n’est pas une bonne idée car ces informations peuvent être connues et seront utilisées par la partie adverse contre vous, sans que votre avocat ait pu anticiper.

Votre avocat n’est pas là pour vous juger mais pour vous défendre.

Un bon avocat saura séparer le bon grain de l’ivraie, dans le doute si vous ne savez pas ce qui est important ou non pour la solution de votre litige, parlez-en.